Les métropoles sont le fait majeur de ce début de siècle en matière d’économie des Territoires, de localisation des activités, de développement urbain. Lieux de production et de création, les métropoles sont au cœur des enjeux de la mondialisation. Lieux de vie pour des millions d’habitants, elles sont aussi soumises à des tensions urbaines majeures.

Les aires métropolitaines françaises représentent aujourd’hui près de 25 millions d’habitants et concentrent plus de la moitié du produit intérieur brut. Ces villes dynamiques, ouvertes sur le monde, terres d’accueil de populations diverses, sièges de grands centres universitaires ou de recherche, d’équipements structurants et de pôles culturels, sont des terres d’innovation et de changement. Afin de renforcer les territoires, le statut de métropole a été créé par la loi du 16 décembre 2010 et renforcé par la loi du 27 janvier 2014, pour affirmer le rôle des grandes agglomérations comme moteurs de la croissance et de l’attractivité du territoire.

Dès le 1er janvier 2015, la métropole de Lyon a été créée en tant que collectivité territoriale à statut particulier. A cette même date, Bordeaux, Brest, Grenoble, Lille, Montpellier, Nantes, Rennes, Rouen, Strasbourg et Toulouse ont pu accéder au statut de métropole de droit commun sur la base de critères démographiques et fonctionnels. La métropole de Nice Côte d’Azur les avait précédées dès 2012.
Dotées de statuts spécifiques, les métropoles du Grand Paris et d’Aix-Marseille Provence ont été créées en janvier 2016. Depuis d’autres grandes villes ont accédé au statut de Métropole : Dijon, Tours, Orléans, Nancy, etc…

Ainsi, depuis, 22 Métropoles ont été créées en France.


Dès maintenant de nombreux managers et cadres du public comme du privé travaillent dans et pour ces Métropoles. Tous ces dirigeants, jeunes ou confirmés, sont confrontés à des enjeux nouveaux totalement inédits :

  • comment concevoir, comment faire fonctionner, comment développer ces nouveaux espaces économiques, urbains, sociaux, environnementaux que sont les Métropoles ?
  • quels types de services y déployer pour développer leur attractivité et le mieux vivre, la performance environnementale et les activités économiques ?
  • quelles stratégies territoriales construire pour la Métropole, dans les territoires environnants, les arrières pays, et vis-à-vis des Métropoles concurrentes ?
  • quels investissements et quels modèles de financement et d’exploitation ?
  • comment associer les territoires interstitiels ou périphériques pour qu’ils profitent eux aussi utilement de cette nouvelle dynamique ?

Tous ces sujets méritent de se réunir, d’échanger des points de vue et de construire ensemble une culture métropolitaine d’excellence.


Face à l’immense enjeu que représentent les Métropoles en chantier, l’Institut des Hautes Etudes des Métropoles (IHEdM) se positionne clairement comme le Club des Dirigeants Métropolitains Publics et Privés, pour échanger, se confronter, se perfectionner. But commun : forger ensemble une culture métropolitaine, autour de valeurs et d’une recherche de « sens partagé ».

  • L’objectif : faire se rencontrer, pour les faire réfléchir ensemble, les cadres dirigeants ou managers à haut potentiel, du public et du privé, travaillant dans, autour, pour les Métropoles.
  • L’utilité : créer un réseau de dirigeants, partageant une culture métropolitaine d’excellence et des approches communes, à partir de retours d’expériences confrontées et partagées.
  • Une vision large mixant Centre et Périphérie : l’Institut associera tout autant les dirigeants des aires métropolitaines denses que ceux des territoires environnants et associés.
  • L’objet : les enjeux opérationnels et stratégiques dans les Métropoles, la performance et l’opérationnalité.
  • L’innovation : une pédagogie active et dynamique mêlant technique, retours d’expérience et expertise. Le numérique y aura une large part.
  • Le moyen : un programme « à la carte » de formations-action qui, à partir d’expériences du terrain et de cas « réels », permettront d’enrichir le background des participants.
  • Le résultat : créer au sein de la communauté des dirigeants métropolitains « une culture Métropole » entretenue par l’IHEdM, et construire ensemble cette nouvelle dynamique.