En France les 22 Métropoles comptent près de 25 millions d’habitants et … concentrent plus de 50% du PIB ! Si elles se mettent progressivement en place, leurs enjeux sont complexes … et spécifiques. Faire de ces Métropoles à la fois des lieux de croissance et d’attractivité, des lieux de partage et de solidarité… n’a rien d’évident ! Et nous savons bien qu’elles ne sont ni l’alpha ni l’oméga des territoires.
Voilà l’utilité de l’Institut des Hautes Etudes des Métropoles : il propose aux décideurs des Collectivités locales et des Entreprises un parcours exclusif les plongeant au cœur des métropoles pour mieux les connaitre. Les sessions (2 jours par mois pendant un an) alternent séminaires avec les meilleurs experts, rencontres avec les décideurs et les élus, et visites Métropolitaines … (Nantes, Lyon, Paris, Toulon, Orléans, Marseille, Nancy, Dijon, Toulouse, etc … et Tallinn en Estonie).
La « promotion » regroupe 30 auditeurs, dirigeants de haut niveau, publics et privés, venant des collectivités, entreprises et « opérateurs urbains ».

L’IHEDM s’appuie sur les acteurs incontournables des Métropoles : France urbaine, SNDGCT, AMF, ADGCF, DGC, etc.
Notre Conseil d’orientation scientifique rassemble un panel de représentants des Métropoles, des réseaux d’élus et des territoires associés. Il est présidé par le Préfet François Burdeyron, vice-président du Conseil supérieur de l’appui territorial et de l’évaluation, qui y a succédé au Préfet Jean-François Carenco, initiateur des Métropoles de Lyon et de Paris. Une personnalité nationale de premier plan parraine chaque promotion : Gérard Larcher, président du Sénat, a parrainé la 1° promotion (2018) ; la promotion 2019 est parrainée par Jean-Luc Moudenc maire-président de la Métropole de Toulouse, président de France urbaine.
L’IHEDM est d’ores et déjà reconnu comme LE « lieu » où se retrouvent au plus haut niveau les Dirigeants métropolitains publics et privés travaillant dans, pour, avec les Métropoles.

Les candidatures pour la promotion 2021 sont ouvertes !

Contacts:

[email protected]
Tél : 01 69 83 08 41

Cérémonie de Clôture de la Promotion 2019
au Sénat

Clap de fin pour la promotion Jean-Luc Moudenc 2019 !

C’est dans les salons de la Présidence du Sénat que les auditeurs ont rendu compte de leurs travaux réalisés en comité. En effet, outre les visites métropolitaines et les ateliers parisiens, les auditeurs, répartis en comités, travaillent tout au long de l’année sur différentes problématiques. En 2019, cinq comités se sont penchés sur :

  • Métropoles et territoires périphériques : promesses et preuves
  • Métropoles et transition énergétique : les Métropoles sont-elles prêtes pour une rupture énergétique ?
  • La Métropole entre global et local : où est le citoyen ?
  • Aménagement, infrastructures, projets structurants : les Métropoles structurent-elles leur territoire ?
  • Métropolisation et simplification (administrative, gouvernance, mille-feuille, budgets, finances, organisation, RH …)

La qualité des travaux fut unanimement reconnue par les grands témoins présents : Jean-Marie Bockel, ancien Ministre, Sénateur et Président de la délégation sénatoriale aux collectivités territoriales et à la décentralisation, François Burdeyron, préfet et Président de notre Conseil d’Orientation Scientifique, Julien Charles, préfet, Secrétaire général aux affaires régionales auprès de Michel Cadot, préfet d’Ile de France et de Paris, Etienne Tricaud, architecte et ingénieur, fondateur de l’AREP, qui a joué le rôle du « sage » ainsi qu’Olivier Landel, Directeur général de France urbaine.

Un grand merci à la promotion 2019 pour cette belle, joyeuse et studieuse année !


Les métropoles sont un enjeu décisif du 21e siècle en matière d’économie des Territoires, de localisation des activités, de développement urbain.

Lieux de production et de création, les métropoles sont au cœur des enjeux de la mondialisation. Lieux de vie pour des millions d’habitants, elles sont aussi soumises à des tensions urbaines majeures.
Face au défi que représentent les Métropoles en chantier, l’Institut des Hautes Etudes des Métropoles (IHEdM) se positionne clairement comme le Club des Dirigeants Métropolitains Publics et Privés, pour échanger, se confronter, se perfectionner. But commun : forger ensemble une culture métropolitaine, autour de valeurs et d’une recherche de « sens partagé ».

« Que ce soit bien clair, on ne se décrète pas Métropole, on le devient ... lorsque les autres Métropoles l'ont décidé ! »

— Jacques Godron, fondateur de l'IHEdM

La session annuelle privilégie la performance et l’excellence : elle permet d’assurer la constitution d’un groupe homogène qui saura cultiver un esprit de « promo ».